Présentation

Au cours de l'année 2016, " un mât de mesure " est apparu aux portes de nos villages de Brousses-et-Villaret et de Fraïsse-Cabardès situés dans l'Aude, à proximité de Carcassonne. Alors sont apparues nombre d'interrogations de la part des habitants de la région. Des recherches de documentations et d'informations ont été lancées, notamment à la source auprès des mairies concernées, pour essayer de comprendre les motivations de ce projet de construction d'"un premier parc industriel éolien en pleine ligne médiane de la Montagne Noire" ! Et à proximité de la cité de Carcassonne, du Canal du Midi, de la Rigole de la Montagne Noire (sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO), des châteaux de Lastours et de Saissac !

Capitel 1 Qui sommes-nous ?

Nous nous sommes constitués en association loi 1901.

L’association ETP a pour vocation :

  • La préservation des espaces naturels et des équilibres éco-biologiques des communes de FRAISSE CABARDES et BROUSSES ET VILLARET et des communes environnantes.

De nombreux parcs éoliens sont déjà implantés en crête, au-dessus de nos têtes et ne cessent de se développer. Depuis quelques années, nous pouvons compter plus de 100 éoliennes sur moins de 20 km déjà implantées ou en projet. Nous disons « non » à ce développement excessif et nous nous opposons au mitage de la ligne médiane de la Montagne Noire par de nouveaux parcs industriels éoliens.

  • La défense de l’identité culturelle des paysages ainsi que la valorisation des intérêts socio-économiques et touristiques locaux.

La mise en valeur du patrimoine territorial et de ses paysages se traduit notamment par la réhabilitation et l’entretien des chemins ruraux, l’ouverture de nouveaux sentiers et leur balisage afin de permettre aux habitants de nos communes et aux groupes de randonneurs de les utiliser. Les itinéraires sont topographiés ; ils totalisent actuellement plus de 40 km.

 

Nous n’acceptons pas :

  • le mitage de la Montagne Noire et la banalisation de son territoire,
  • l’atteinte à la santé des riverains
  • l’atteinte à la vie économique, sociale et touristique en milieu rural,
  • l’atteinte à la biodiversité,
  • la pollution des sols,
  • le recours à l’éolien industriel alors que des solutions alternatives sont possibles.

Nous répétons que :

  • " non " l'éolien industriel n'est pas une alternative au nucléaire, elle ne peut être qu'une modeste contribution alternative,
  • " non " ce n'est pas dans l'intérêt général,
  • " non ", ce n’est pas dans l’intérêt des contribuables,
  • " oui ", c'est une bonne affaire pour les intérêts privés de grandes sociétés du lobby éolien.

Face au changement climatique et dans le cadre de la transition énergétique,  nous sommes bien évidemment pour le développement des énergies renouvelables, mais à la condition qu’il soit raisonné, concerté, maîtrisé et non semé « à tout vent » sans aucune cohérence et sans respect pour les territoires ruraux et ses habitants.

             " Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants ", Antoine de Saint-Exupéry.

 

×